Mine de sel Glacier et Désalpe

s13/9/11    Mardi   Hopla, à nouveau direction le Grand Sud ( de la Suisse ). Route sous le soleil. A peine passé la frontière madame à des tremblements et nous sommes obligés de nous arrêter dans une Coop, remède miracle. Arrivés vers 17 h à Montreux, parking de la salle omnisport, nous retrouvons nos complices du Maroc, Laurence, Dominique, Philippe et Jacques. Bises abondantes et champagne pareil sur la pelouse à côté de la plage. Camping-Car en U sur le parking. Au retour la police fait un constat autour d’un CC qui a reculé sur le nez d’une voiture. On demande à la fliquette si l’on peut rester la nuit. Discussion et c’est d’accord. Repas au milieu des CC. Tiens, revoilà la police. Très gentil. Dit que si l’on prend une prune la nuit, vu l’interdiction, on pourrait se la faire sauter au poste à côté le matin. Par précaution on paye le parcmètre pour le matin.

14/9/11   Mercredi    Pas de prune durant la nuit, il a plu, cela a du empêcher la ronde de 4 h. On resette les CC à la borne gratuite et en route vers les mines de sel de Bex. Arrêt obligé dans une grande Coop au bord de l’autoroute. Stationnement sur le parking de la mine, et c’est parti pour le ( très) petit train qui nous emmène au cœur de la montagne. Visite super intéressante. Nuit très tranquille sur le parking. Quelques étoiles dans le ciel.

15/9/11   Jeudi   Beau temps au réveil. Il faut en profiter et nous montons au lac de Moiry. Dégustation d’une superbe fondue moité-moitié en face du glacier de Moiry. Passage du cerbère de service qui nous signifie que le camping est interdit. A vingt mètres un CC valaisan avec une grosse tâche sur le parking au niveau de sa vidange. Le flic tourne autour. Même pas une prune. Tout fout l’camp. Après une balade digestive nous redescendons dans la vallée et nous nous arrêtons sur l’aire de Saint-Léonard.

16/9/11    Vendredi   Martigny,  la fondation Gianadda et l’exposition temporaire Monet. Puis un sat de puce vers les gorges du Trient, 200 m de profondeur, 5 m de large par endroits. On se pose pour la nuit à côté du pont du Gueuroz, surplombant les gorges. Petite pluie du soir.

17/9/11    Samedi    Départ après une nuit très calme. Nous repassons par Saint Léonard pour la vidange des CC. Le temps est très maussade. Nous roulons cool jusqu’à Brig, visite de la vielle ville, de la cour du château de Stockalper. Nous reprenons la route et nous arrêtons à la limite des nuages, Lax, à côté de la gare. Balade sous la pluie dans le village, resto nuls ou fermés.

18/9/11    Dimanche   Le temps ne s’améliore pas. Nous faisons un saut à Fiensch. Pas folichon non plus et nous retournons à Lax, à l’emplacement miraculeusement pas payant.

19/9/11    Lundi   Pas beau non plus. Nous partons quand même. Furka Pass fermée. Nous arrivons à Gletch, à la limite de la neige, prenons quelques photos du bas du glacier du Rhone, par chance pas trop de nuages. Nous faisons demi-tour, descendons jusqu’à Oberalp et prenons le train ( 25 CHF ) pour Realp. La capucine du CC de Laurence et Philippe ne passe pas sous le toit des wagons et il est obligé de rester sur le wagon-plateau de chargement. Débarquement à Realp, un coup d’oeil au camping d’Andermatt, arrêt au Pont du Diable, très froid et venteux. Visite du magasin Victorinox à Schwyz puis arrêt à Brunnen, parking de la piscine en plein air.

20/9/11    Mardi   3 CHF dans les parcmètres pour être tranquille jusqu’à 10 heures et nous partons pour Lucerne. Petite pluie jusqu’à 8 heures et après le ciel se dégage progressivement. Petit pique-nique sur le parking du Musée des Transports et nous voilà parti pour quatre heures de visite. Super intéressant, trains, voitures, avions, bateaux. Nous dormons au camping de Horw.

21/9/11    Mercredi   Super beau temps. Du camping nous apercevons le sommet du mont Pilate. Le temps d’acheter les billets au camping et en avant. On s’entasse dans un CC et direction Kriens. Au téléphérique on nous fait remarquer que certains billets ne sont pas top, mais on nous laisse monter. Superbe vue au sommet, temps splendide, photos. Descente par le funiculaire le plus pentu au monde. Puis le bateau direction Lucerne. Beau circuit. Re-problèmes avec nos billets sur le bateau. Petite visite de Lucerne, le vieux pont et le magasin Bucherer, 3 étages de montres, bourrés d’asiatiques, on se croirait au Japon. Bus pour Kriens où nous prenons le CC pour rentrer au camping où nous exprimons notre mécontentement pour le « bricolage » de billet. Nuit au camping.

22/9/11    Jeudi   Des nuages au réveil et nous nous félicitons d'être montés au mont Pilatus la veille. Nous allons à Ballenberg, l’écomusée Suisse. Cinq heures de marche à visiter des chalets des divers cantons, à papouiller des chèvres, vaches, cochons etc…  Achat de chocolats artisanaux excellents à l’entrée Est. Nuit sur le parking.

23/9/11    Vendredi   Route jusqu’à Charmey pour sa Désalpe. En route nous vidangeons les CC pour 3 CFH et nous arrêtons au cimetière de Jaun pour admirer le travail de l’artiste qui a sculpté sur les croix les métiers des décédés. On se pose sur le parking du remonte pente de Charmey.

24/9/11    Samedi   Les premiers troupeaux passent à partir de 9 heures dans un tintamarre de cloches, les cornes superbement décorées de fleurs, vaches, chèvres, moutons. Concert de Cor des Alpes et chorales dans le centre du village. Excellent resto le soir, fondue et gibier.

25/9/11    Dimanche   Direction le camping d’Enney pour la vidange des CC. La patronne nous demande 20 CFH par CC, puis descend à 15 pour finir nous faire un prix de gros à 30 CFH pour les trois CC. J’avais déjà vidé ma cassette. On considère que c’est du vol et on se tire, tant pis, on se débrouillera autrement. On visite la Coopérative Fromagère de Gruyère. Un peu décevant. On file à Broc visiter l’usine Cailler. Un parcours refait, superbe. On s’empiffre de chocolats à la sortie, heureusement que nous avions emporté de l’eau, ça aide. Le parking de la Gruyère étant inhospitalier nous remontons à Charmey pour passer la nuit sur notre carré d’herbe, avec une vue superbe.

26/9/11    Lundi   Petit saut jusqu’à Bulle où nous faisons provision de Gruyère, Fondue, Meringues et Crème Double. Puis embrassades, larmes. Un  projet de Normandie pour 2012 ???

Bilan : la Suisse est un pays cher ( vu de la France ), pas très acceuillant pour les camping-caristes faisant du sauvage, mais des paysages superbes. C’est un pays où il n’y a pas besoin de faire beaucoup de kilomètres pour découvrir  un site intéressant. Nous regretterons de ne pas avoir vu le glacier du Rhône pour cause de mauvais temps et qu’au camping d’Enney on nous ait pris pour des gogos.

Date de dernière mise à jour : 06/10/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×